La Production d'Or dans le monde

Quelle est la production mondiale annuelle d’Or ?

Selon l’USGS (United States Geological Survey), la production d’Or mondiale est estimée, en 2018, à 3260 tonnes d’Or. Elle atteignait 3230 tonnes en 2017, soit une croissance de l’ordre de 1% par an. 


Quelle est la production mondiale totale d’Or ?

Le WGC (World Gold Council) estimait fin 2017 que 190'000 tonnes d’or ont été extraites depuis la découverte du métal jaune, dont les deux tiers après la « ruée vers l’or » américaine. S’il était rassemblé en un seul lieu, cet or formerait un cube de 21 mètres de côté. Près de la moitié de l’or extrait est aujourd’hui sous la forme de bijoux. 

 

Combien reste-t-il d’or à trouver ?

L’USGS évalue les réserves encore enfouies à 54'000 tonnes, soit environ 16 ans au rythme de production actuel. On estime ainsi que 80% de l’or disponible aurait déjà été extrait.

 

Quel est le coût de production de l’Or ?

Le coût de production de l’Or est généralement représenté par le coût total que représente la production d’une once d’Or, ainsi que le cout des dépenses d’exploration servant à (re)trouver l’équivalent de l’once extraite. L’industrie minière appelle ceci les « all-in sustainable cost ». 

Un cout moyen autour de 900 dollars l’once est fréquemment cité par les experts. A l’instar de Newmont Mining (1er producteur mondial), le cout total atteignait 907 dollars l’once au premier trimestre 2019, selon le rapport trimestriel. Ce chiffre varie grandement d’un pays ou d’une mine à l’autre, avec certaines mines du Nevada opérant autour de 500 dollars l’once, d’autres à perte.

Il faut souligner la forte tendance ascendante de ces coûts de production. Ceci s’explique notamment par la chute de la rentabilité des mines d’Or : les volumes de minerais à traiter pour atteindre l’Or deviennent de plus en plus importants (conséquence de la raréfaction des réserves d’Or mondiales restantes), le coût de la main-d’œuvre employée a fortement augmenté lui aussi (dans les pays producteurs d’Or en développement), tout comme celui de l’énergie, et l’importance des investissements requis pour l’exploitation de nouveaux gisements d’Or a grandement cru. 

Enfin, les règlementations environnementales et de sécurité se durcissent et cela contribue à la hausse des couts de production. Cette tendance semble irréversible et définitive. Malgré le perfectionnement des techniques d’exploration, les gisements deviennent, avec le temps, de plus en plus réduits et difficilement atteignables, donc moins rentables.

 

Comment produit-on de l’Or ?

La production d’Or fonctionne typiquement comme toute autre activité de l’industrie minière.

En amont de la production, tout un travail de recherche, d’analyse et de prospection s’impose en vue de déceler les gisements potentiels, d’analyser leurs caractéristiques (densité, profondeur, pureté, accessibilité...) puis d’évaluer leur rentabilité afin d’envisager ou non une exploitation ultérieure.

Ensuite, l’exploitation concrète du gisement intervient avec différents impératifs. En effet, toute exploitation  minière requiert nécessairement une main d’œuvre importante mais également des technologies de pointe ainsi qu’une capacité d’expertise solide du fait de la complexité des opérations à gérer. Il y a lieu de souligner les deux catégories de mine d’Or existantes : les mines d’Or pur et les mines d’Or polymétalliques, qui produisent plusieurs métaux (Or et cuivre ou argent, zinc, plomb...) et induisent d’autres impératifs, notamment en terme de séparation des différentes catégories de métaux précieux.

En aval, l’Or est traité minutieusement en vue de satisfaire à des seuils de pureté et de qualité. Puis cet Or est destiné à la revente : les producteurs d’Or écoulent leur production minière auprès des différents grands consommateurs d’Or mondiaux avec au premier rang le secteur de la bijouterie et de l’orfèvrerie.

 

Où se localisent les gisements d’Or mondiaux ?

Les 10 premiers pays producteurs représentent deux tiers de la production annuelle. La Chine est depuis 2007 le premier producteur mondial d’Or avec un total de 400 tonnes d’Or en 2018, tout en étant bien évidemment un des premiers consommateurs d’Or mondiaux.

En second vient l’Australie avec une production totale de 310 tonnes d’Or en 2018, puis la Russie (295 tonnes), les Etats-Unis (210 tonnes) et le Canada (185 tonnes). L’Afrique du Sud (120 tonnes), autrefois premier producteur mondial, est aujourd’hui relégué par le Pérou (145 tonnes), le Ghana (130 tonnes) et le Mexique (125 tonnes).

La principale zone en exploitation dans le monde est sans conteste le complexe du Nevada aux Etats-Unis, qui comporte plusieurs mines de grande ampleur sur une zone assez limitée. 

Du point de vue des réserves estimées, c’est l’Australie qui tire son épingle du jeu (9800 tonnes), devant l’Afrique du Sud (6000 tonnes), la Russie (5300 t) et les Etats-Unis (3000 tonnes).

Force est de constater que les gisements d’Or mondiaux sont homogènement répartis à la surface du globe, contrairement à d’autre ressources polarisées sur certaines régions comme les hydrocarbures par exemple. Cela dit, le poids écrasant des plus gros producteurs leur confère une capacité d’influence et une importance manifeste dans la production mondiale d’Or.

 

Quelles sont les principales mines d’Or ?

Les principales mines d’Or se localisent en :

  • Chine : région du Shandong
  • Australie : Ouest du pays (75% de la production australienne)
  • Afrique du Sud : bassin du Witwatersrand
  • États-Unis : Nevada (60% de la production américaine)
  • Russie : l’Oural
  • Pérou : mine de Yanacocha (Nord du pays)
  • Canada : Ontario, Yukon et British Columbia

 

Quelles sont les quantités extraites des mines d’Or mondiales ?

Parmi les plus grandes mines d’Or mondiales, 4 mines en particulier sont à retenir en terme d’importance des volumes extraits annuellement (volumes en 2018) :

  • Mine de Muruntau en Ouzbekistan : environ 2 millions d’onces par an (62 tonnes)
  • Mine de Grasberg en Indonésie (Papouasie) : 2.4 millions d’onces (74 tonnes)
  • Cortez et Goldstrike aux Etats-Unis (Nevada) : 2.1 millions d’onces (65 tonnes)
  • Mine de Pueblo Viejo en République Dominicaine : 1 million d’onces (31 tonnes)

 

Quid du futur de la production aurifère mondiale ?

A en juger par la raréfaction des découvertes significatives ces dernières années, tous les gros gisements « faciles à trouver » l’ont été. Plusieurs tendances de fonds vont donc marquer l’industrie aurifère dans les prochaines années : 

-  Un épuisement progressif des plus grosses mines, avec une diminution des concentrations en or,

- Des découvertes plus petites que par le passé, et de plus en plus situées dans des pays moins sûrs politiquement (Afrique, Amérique du Sud),

- Une hausse des coûts de production de l’or.

Cette tendance conduit certains analystes à parler de Peak Gold.

Haut de page

Trouver un Comptoir d'Achat et Vente d'Or
proche de chez vous

Saisissez votre code postal, votre ville ou votre région et trouvez un Comptoir
pour acheter ou vendre votre Or

Actualité de l’Or et des métaux précieux

Découvrez toute l’actualité de l’Or et des métaux précieux, le cours de l’Or, les enjeux sur le marché et autres impacts dus aux politiques.

Voir plus d'actualités

Le Comptoir National de l’Or dans la presse

Venez découvrir notre application mobile
image/svg+xml
Livre blanc #02
Pièces et Lingots d'Or
"Ce qu'il faut savoir"
> J'en profite !

Pour recevoir les
meilleurs conseils de nos experts
et notre lettre d'information mensuelle :

Votre email nous permet de vous envoyer nos livres blancs ainsi que les meilleurs conseils de nos experts et notre newsletter. Vous pourrez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien présent dans l’email d’envoi de la newsletter ou en vous rendant sur votre compte.
Conformément à notre politique générale en matière de données personnelles, vous disposez d’un droit d’accès vous permettant à tout moment de connaître la nature des données collectées vous concernant, de demander leur rectification ou leur effacement. Ce droit s’exerce par simple envoi d’un email à [email protected] Pour tout savoir sur la manière dont Gold Trade gère les données personnelles, vous pouvez vous reporter à notre Charte sur les Données Personnelles.